Logotipo librería Marcial Pons
Une histoire de la violence

Une histoire de la violence
de la fin du Moyen Âge à nos jours

  • ISBN: 9782020818452
  • Editorial: Éditions du Seuil
  • Lugar de la edición: París. Francia
  • Colección: L'Universe Historique
  • Encuadernación: Rústica
  • Medidas: 24 cm
  • Nº Pág.: 498
  • Idiomas: Francés

Papel: Rústica
26,90 €
Sin Stock. Envío en 2/3 semanas.

Resumen

L#actualité place sans cesse la violence sur le devant de la scène. Thème important pour les sociologues et les politiques, elle est aussi un objet d'histoire. À rebours du sentiment dominant, Robert Muchembled montre que la brutalité et l#homicide connaissent une baisse constante depuis le XIIIe siècle. La théorie d'une « civilisation des m#urs », d'un apprivoisement, voire d'une sublimation progressive de la violence paraît donc fondée. Comment expliquer cette incontestable régression de l#agressivité ? Quels mécanismes l#Europe a-t-elle réussi à mettre en #uvre pour juguler la violence ? Un contrôle social de plus en plus étroit des adolescents mâles et célibataires, doublé d#une éducation coercitive des mêmes classes d#âge fournissent les éléments centraux de l#explication. Progressivement, la violence masculine disparaît de l#espace public pour se concentrer dans la sphère domestique, tandis qu#une vaste littérature populaire, ancêtre des médias de masse actuels, se voit chargée d#un rôle cathartique : ce sont les duels des Trois Mousquetaires ou de Pardaillan, mais aussi, dans le genre policier inventé au XIXe siècle, les crimes extraordinaires de Fantômas qui ont désormais à charge de traduire les pulsions violentes. Les premières années du XXIe siècle semblent toutefois inaugurer une vigoureuse résurgence de la violence, notamment de la part des « jeunes de banlieues ». L#homme redeviendrait-il un loup pour l#homme ?

Resumen

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y facilitar la navegación. Si continúa navegando consideramos que acepta su uso.

aceptar más información